>> lire l'article
  Article paru dans le magazine 4X4 Mondial relatant la tournée INDIASIA effectuée par voie routière
   
 
  >> Lire l'article
>> Lire le programme



Quelques moments particuliers de 2009


CLAVIERS À L'ABBAYE CISTERCIENNE DE ST PONS
... Le dimanche 7 juin à 18h30 la création mondiale "Eternidad" de Tristan Patrice Challulau sera interprétée par le Duo KW, deux pianos, et Gilles Schneider au chant. Dans cette pièce Challulau a créé des variations contemporaines autour de chants sacrés pendant que la voix du baryton s'y glisse des coulisses vers la scène... (La Provence - 6 mai 2009).
  Événement / trois pianistes de renommée internationale jouent demain.
SAINTE-VICTOIRE : UN CONCERT DE PIANO...AU SOMMET
Les pianistes François-René Duchâble, lauréat de sept Victoires de la musique classique, Clara Kastler et Hubert Woringer - qui, unis à la ville comme à la scène, forment depuis vingt cinq ans le "Duo KW" - se produiront demain dès 14h pour un après-midi musical qui se prolongera à partir de 18h30 par un concert.
Le fait pourrait être banal s'il ne se déroulait... au sommet de Sainte-Victoire, devant le prieuré récemment rénové. ...  L'idée d'un concert dans de telles conditions originales est propre au duo : " en 1998, raconte Clara, nous avons effectué une tournée de six mois du Mexique au Brésil, en 4x4, avec nos deux pianos Steinway de 350 kgs. Nous avons passé les Andes trois fois, nous avons donné 48 concerts, certains dans de grandes salles, certains dans des petits villages, avec des gens qui n'avaient jamais vu de piano! " .... De même, pour l'année Cézanne, le duo avait donné sur les lieux où le peintre posait son chevalet, face à la montagne Sainte-Victoire. (La Provence - 19 juin 2009)
 

 
2010 est l'année de la Russie : le Duo Kastler-Woringer présente dès l'automne 2009 son nouveau CD : "musique russe pour deux pianos" comprenant Tableaux d'une exposition (Moussorgski), Concertino (Chostakovitch), Petrouchka (Stravinski).
Produit par Gérard de Haro et masterisé par Jean-Louis Weinmann.
 

 


. “... le Duo KW a littéralement subjugué le public venu nombreux assister à un moment très fort de ce festival “Autour d’un Piano” ... la suite de danses, très brillantes, comme la “Danse Macabre” de Saint-Saëns et la “Danse rituelle du feu” de De Falla, ont révélé un duo digne de figurer au palmarès des plus grands... une ovation les salua, ils revinrent et démontrèrent dans le “Mikrokosmos” de Bartok un sens du rythme à couper le souffle. Les mélomanes tardèrent à quitter les lieux, sans doute pour conserver le plus longtemps possible le charme intact”.
(OUEST FRANCE /  Festival “Autour d’un piano” à Carrouges)


.”... Clara Kastler et Hubert Woringer ont démontré combien leur renommée n’était pas usurpée. Vivant plus que jouant leurs partitions, les deux pianistes ont vibré et fait vibrer un Farinier des Moines sous le charme... Clara Kastler ne joue pas : elle vit intensément et les accords transparaissent, limpides et naturels.... Hubert Woringer est un complice idéal, il devance les appels, cristallisant les enchaînements... l’osmose se crée... six rappels ont ponctué la délicate soirée”.
(LE PROGRÈS DE SAÔNE & LOIRE / par Alain Jacquet / Festival “Les Grandes Heures de Cluny”)


.”... Le récital du Duo KW a attiré de manière peu commune l’attention des habitants de Bucarest... la très célèbre création de Ravel, “La Valse”, miniature chorégraphique - dont l’interprétation inspirée des deux pianistes a produit sur le public une authentique réverbération - a clôturé le récital d’exception donné par ces remarquables émissaires de l’art français”.
(LUCEAFARUL MUZICÀ / par Sylvain Georgescu - Bucarest )


. “ ... Le Duo KW et le public se sont voués une admiration mutuelle... et la passion, beaucoup de passion, ce qui fit que le public applaudît autant, provoquant par deux fois le retour sur scène des pianistes français pour recevoir ces applaudissements et offrir une pièce supplémentaire “.
( par Aimée Muniz / Guadalajara (Mexique))


. “ ... Le 18 juin, au coucher du soleil, les amateurs de musique et de nature se sont retrouvés en bordure de la route, dans le champ prêté par un riverain, pour entendre le duo K.W. interpréter magistralement avec ses deux pianos un programme d’œuvres de musiciens contemporains de Cézanne. Tous assis à la bonne franquette sur pliants ou coussins, certains ayant choisi préalablement de pique-niquer sur place, nous avons vécu là un inoubliable moment. Le retour nocturne vers Le Tholonet ou Palette, par petits groupes, à la lueur de nos lampes électriques, la musique vibrant encore à nos oreilles, n’est pas prêt d’être oublié”.
(Année Cézanne / sur la route Cézanne, Aix-en-Provence 2006)


. “... Le moment le plus stupéfiant... “Scaramouche”, une musique qui procure un irrésistible plaisir... les trois mouvements furent un succès du début à la fin... le Duo KW est un duo sensationnel, et le concert, incluant des pièces de compositeurs français, de Bach et de Mozart, fut un immense plaisir”.
(THE ECONOMIC TIMES / par Kishore Chatterjee -CALCUTTA)

porteparoles DuoKW Gipsyland porte paroles